SUR_isometrie

    RH1694-9

    SUR_1ER

    SUR_2EME

    SUR_espace_public

    La transformation d’une galerie commerçante désuète en équipement culturel ouvert sur le quartier a été l’occasion de retrouver des liens entre un ensemble de logements sur dalle et l’espace urbain environnant. Pour sortir cet espace public de sa déshérence, la clarification des circulations et la visibilité des rez-de-chaussée offrent l’animation nécessaire à l’amélioration de la qualité du cadre de vie des riverains et usagers.

    L’accès aux logements, escaliers et rampes, ainsi que l’agencement des espaces de circulation complètement repensé, s’enchaînent de manière subtile, favorisant la visibilité et l’intégration de l’ensemble ainsi créé, dans le jeu des usages urbains quotidiens du quartier.

    Le conservatoire s’organise sur deux niveaux autour d’un patio végétalisé, qui laisse pénétrer la lumière au travers de vitrages colorés au cœur des circulations. L’entrée s’effectue par une nouvelle façade située sur la place du Puits d’amour, bien intégrée au tissu urbain de Suresnes.

    Le parti architectural vise à répondre de manière qualitative aux contraintes acoustiques, techniques et visuelles liées au site, et à offrir des espaces parfaitement adaptés à leurs usages. Ainsi, les salles de musique, tant individuelles que collectives, s’ordonnent autour du patio, tandis que les salles dévolues à la danse et au théâtre sont réparties de façon plus introvertie dans l’épaisseur du bâti.

    La distribution intérieure s’effectue par un escalier d’une seule volée, largement dimensionné ainsi que les paliers, afin d’offrir aux élèves des lieux d’attente agréables entre les cours et autres activités.