Dans le prolongement d’études menées depuis plus de dix ans sur le quartier Saint-Blaise, nous prenons appui sur l’existant pour mettre en valeur des marges de manœuvre. La transformation ne repose plus sur des opérations lourdes de démolition/reconstruction mais sur l’émergence de nouvelles programmations dans un ensemble certes dense, mais peu varié.
    Dans ce travail minutieux, nous profitons de toutes les opportunités déjà portées par les acteurs en présence. La rénovation thermique d’un ensemble de 600 logements par Paris Habitat est l’occasion de questionner avec eux la destination des logements, en particulier à rez-de-chaussée où l’habitabilité est parfois difficile. Ce travail en commun permet de définir en parallèle la nouvelle identité des espaces publics avec la végétalisation des façades souhaitée par le bailleur. Si les temporalités sont différentes, le projet commun permet de les rapprocher et renforce la légitimité de chacun.
    L’introduction de nouvelles typologies assure l’évolution du quartier de l’intérieur. Pour accompagner ce changement, nous nous sommes également dotés d’une vision à l’échelle du quartier qui assure une cohérence d’ensemble. Les nouvelles typologies sont quant à elles étudiées dans le détail pour parvenir à des solutions raisonnables financièrement mais également productrices de nouveaux espaces.